Technologie, créativité et communication des organisations

Cet article a été rédigé par Samantha Ambrogio, étudiante du Master ICONES et  apprentie au sein d’Alphabet Stand Service (2017 à 2019)

En 2012, dans la revue Questions de management, Kamel Mnisri et Haithem Nagati affirmaient : “être créatif devient aujourd’hui un défi essentiel”. En tenant compte de l’hyper-mondialisation et du contexte économique concurrentiel, cette idée reste plus que jamais d’actualité. Une marque doit tout faire pour se démarquer. Dans ce contexte, la créativité devient une solution pour se distinguer de ses concurrents, rester unique et affirmer une image de marque.

La créativité peut se retrouver partout dans une entreprise, que ce soit en interne ou en externe. Attitudes, organisation du travail, récompenses : rechercher et amener le créatif peut se faire de plusieurs manières.

La stimulation créative en interne

En interne, amener une équipe de communication ou de marketing à penser “créatif” revient à lui faire retrouver une âme d’enfant.

C’est pour cela que dans plusieurs entreprises, comme Google, la ludicité au travail est mise au premier plan. Les toboggans remplacent les escaliers, les balançoires se substituent aux chaises : ces aménagements de l’environnement de travail vont amener un esprit de jeu dans l’entreprise.

Adopté progressivement par les usagers, ils deviennent un véritable processus cognitif amenant le chargé de communication, le graphiste et tout autre membre de l’équipe communicante à développer davantage leur créativité et ainsi élargir leurs champs de vision.

Source: fep.umontreal.ca

L’expression d’une singularité en externe

La créativité, en externe, permet aussi de se différencier. Aujourd’hui, la plupart des marchés sont saturés, l’offre a dépassé la demande. Ainsi, une marque, si elle veut générer du lead, doit proposer une valeur ajoutée, quelque chose qui va la différencier des autres. C’est dans ce contexte que la créativité intervient.

La créativité d’une entreprise, via sa communication, permet de l’identifier au premier coup d’œil. Développer une certaine esthétique, un ton narratif particulier, amènera le consommateur à se souvenir de la marque et à l’identifier plus facilement.

Être créatif au niveau de sa communication externe, c’est oser de nouveaux concepts, créer des médiums de communication innovants, jamais vus par ailleurs. L’objectif ? Attirer l’attention du public pour gagner en notoriété.

Source : Mnisri, Kamel, et Haithem Nagati. « Une étude exploratoire de la créativité dans les organisations », Question(s) de management, vol. 1, no. 2, 2012, pp. 37-57.

Se connecter à Samantha  Ambrogio